Grenaillage

Mieux qu’un nettoyeur haute-pression à eau, la technique consiste en une projection à grande vitesse de grenailles (microbilles d’acier) propulsées par des turbines.

Au cours du traitement, les grenailles et les produits de décapage sont aspirés.

Les billes sont recyclées et les poussières stockées.

Le grenaillage permet d’obtenir une porosité du support selon les normes DTU 59-3.
La technique du grenaillage permet également d’accentuer et de rétablir l’anti-glissance sur enrobé.

Exemple : virage dangereux, zone précédent un passage piéton, circuit automobile etc…

Sur un enrobé neuf le grenaillage augmente de 30% le SRT (mesure d’homologation du laboratoire centrale des ponts et chaussées).